Le Registre de sécurité Dernières informations Vous abonner Accès abonnés Accueil
                   
 
Dernières informations  
 

  INFORMATIONS ET FONCTIONNALITES

 Selon les assureurs, 30 % des incendie dans les établissements recevant du public sont d'origine électrique.

Selon les assureurs, 30 % des incendie dans les établissements recevant du public sont d'origine électrique, les règles de conception, la mise en oeuvre et la vérification périodique des installations s'impose.

Maison de retraite, commerce, hôpital, gare, salle de spectacle... la réglementation incendie du 25 juin 1980 distingue 22 types d'établissements recevant du public (ERP) : ils sont classés en fonction de leur destination et doivent répondre à des contraintes spécifiques. Parallèlement, les exigences de sécurité sont également déclinées en fonction de la capacité d'accueil des bâtiments : 2 groupes et 5 catégories sont définis.

Les règles de conception des installations électriques.

La réglementation applicable aux installations électriques et à l'éclairage vise d'une part, à éviter que les installations électriques ne présentent des risques d'éclosion, de développement et de propagation d'un incendie ; d'autre part, à permettre le fonctionnement des systèmes de sécurité lors d'un feu. Les installations de secours doivent disposer d'une alimentation électrique de sécurité (AES) conforme à la norme NF S 61-940 l'autonomie doit être suffisante pour garantir un fonctionnement pendant une durée minimale de une heure. Cette alimentation peut être assurée par des batteries d'accumulateurs ou par des groupes électrogènes, avec un temps maximal de commutation de dix secondes, sauf dispositions aggravantes. Certains équipements peuvent être raccordés à une dérivation issue directement du tableau de sécurité principal du bâtiment.

Tout tableau doit être installé dans un local de service électrique.

L'affectation de chaque circuit, comme celle des différents appareils de mesure éventuels ou des dispositifs de commande et de protection, doit être clairement identifiée, de manière sûre et durable. La signalisation de la coupure des dispositifs de charge doit apparaître au poste de sécurité ou, à défaut, dans un emplacement non accessible au public et habituellement surveillé pendant les heures d'exploitation.

Un tableau de sécurité comporte au minimum :
- une protection contre les surintensités pour chacun des circuits divisionnaires ;
des commandes de mise à l'état de marche normale, mais aussi de mise à l'état d'arrêt/veille.
Cette dernière est destinée à mettre hors service volontairement l'alimentation électrique de sécurité, afin de ne pas délivrer d'énergie en dehors des heures d'exploitation. Des voyants signalent la présence ou l'absence de l'alimentation normale (ou de remplacement), ainsi que la coupure de l'alimentation du dispositif de charge de la batterie d'accumulateurs.

La Gazette des Communes édition du 22 mars 2004



 
 
  Le Registre de sécurité Dernières informations Vous abonner Accès abonnés