Le Registre de sécurité Dernières informations Vous abonner Accès abonnés Accueil
                   
 
Dernières informations  
 

  Etablissements scolaires - ERP de type R

 Blainville-sur-L'Eau : début d'incendie au collège.

L'établissement a été évacué. Le sinistre, d'origine électrique, a été maîtrisé par un agent technique.

Les exercices réguliers mis en place au sein du collège Langevin-Wallon et la parfaite formation des enseignants et agents techniques, ont démontré hier leur efficacité.

Considéré comme « Monsieur Sécurité » dans l'établissement, Gilles Martin, agent technique, est intervenu au rez-de-chaussée du collège, pour un problème d'évacuation dans l'appartement de l'une de ses collègues. Alerté par l'odeur caractéristique d'un incendie d'origine électrique, il a rapidement localisé le lieu du sinistre, dans un local technique où sont centralisées les alimentations électriques, non loin du logement dans lequel il se trouvait.

Dans le même temps, M. Denis, le principal, avait également repéré les épaisses fumées qui se dégageaient de la pièce alors qu'une enseignante avait donné l'alerte en déclenchant le système d'alarme. Particulièrement sensible à la sécurité, Gilles Martin venait de suivre une nouvelle formation au centre spécialisé « sécurité incendie » de Liverdun. Son intervention rapide, à l'aide d'extincteurs appropriés, a sans doute permis de limiter le sinistre (sans doute un court-circuit), en grande partie maîtrisé à l'arrivée des sapeurs-pompiers, venus de Blainville, Damelevières et Lunéville.

Dans l'intervalle, les 478 collégiens et les enseignants avaient scrupuleusement suivi le plan d'évacuation qu'ils avaient d'ailleurs répété au mois de septembre, lors d'un exercice. Ils ont pu regagner leurs salles de classes environ une heure plus tard, après que les points névralgiques du réseau électrique eurent été vérifiés par les pompiers et que tout risque fut écarté. Privés d'électricité, de gaz, de chauffage, de cantine les élèves ont été dispensés de cours hier après-midi. Des cars ont été affrétés afin d'assurer certains transports anticipés et une installation électrique provisoire a été réalisée dans l'après-midi afin de permettre aux collégiens de reprendre les cours dès ce matin.

J-C.P.

L'Est Républicain – édition du 16 novembre 2004



 
 
  Le Registre de sécurité Dernières informations Vous abonner Accès abonnés